Masai Mara – Safari dans la réserve naturelle du Roi Lion au Kenya

Le novembre 8, 2021 - 7 minutes de lecture
masai mara parc national safari kenya

Masai Mara rime avec : Lion, girafe, éléphant, hippopotame, guépard, rhinocéros, autruche, antilope … Pour faire simple, vous les verrez tous dans cette célèbre réserve naturelle au Kenya. C’est l’une des réserves les plus connues au monde.

La plupart des safaris les plus populaires sont organisés dans ce lieu unique en son genre. Vous pouvez vous y rendre en voiture, à pied, et même en montgolfière !

Le véritable trésor et la marque de fabrique du Parc National du Masai Mara sont les animaux locaux. Lorsque vous venez en safari au Kenya, il est impossible que vous passiez à côté du fameux “ Big Five ”; qui sont les cinq espèces de grands animaux :

  • Éléphants
  • Lions
  • Léopards
  • Rhinocéros 
  • Buffles. 

Les organisateurs de chaque sortie dans cette réserve naturelle mettent un point d’honneur à ce que les participants cochent au moins ces cinq mammifères. C’est pourquoi les voitures transportant les visiteurs sont équipées d’une radio CB; afin que les conducteurs puissent échanger rapidement des informations sur la localisation actuelle des représentants de l’une des cinq grandes espèces.

Mais le Big Five n’est pas le seul aspect que vous allez découvrir…

Caractéristiques d’une savane et d’une tribu extraordinaire

Le Masai Mara est une extension du plus grand Parc National Tanzanien du Serengeti. Ensemble, les deux parcs forment l’écosystème Mara-Serengeti qui a inspiré le film “ Le Roi Lion ”. 

Ce site préservé tient son nom de la tribu qui vit sur ses terres, les Masaaï; et de la rivière qui la traverse, la Mara.

Ce Parc National s’étend sur une surface de 25 000 kilomètres carrés et la réserve naturelle stricte est de 1 510 kilomètres. Il est situé à une altitude moyenne de 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer, atteignant même 2200 mètres dans les endroits les plus élevés. 

La lisière orientale du parc située au Sud-Ouest du Kenya est à 224 kilomètres de la capitale, Nairobi. C’est cette partie du Masaï Mara, la plus proche de la capitale; qui est le plus souvent visitée par les touristes. Il y a des lieux d’hébergement et des camps traditionnels qui accueillent les visiteurs directement à l’intérieur du parc. 

Dans cette optique et pour développement l’élan économique, trois aéroports ont été ouverts dans la région : 

  • L’aéroport de Mara Serena ;
  • L’aéroport de Musiara
  • Et l’aéroport de Keekorok.

Le territoire est très prisé non seulement en raison de sa végétation et de sa faune; mais aussi parce que la réserve est toujours habitée par les Masaïs. Ils peuvent être trouvés dans la réserve, en particulier dans sa partie Ouest, en faisant paître le bétail. Les Massaï travaillent également comme guides. Ils informent les visiteurs du parc sur sa faune, sa flore et la vie de la population locale.

masaai peuple parc national masai mara afrique kenya
Masai Mara reserve naturelle peuple tribu afrique
peuple masaai parc kenya afrique safari

Parc National aux mammifères exceptionnels

La réserve compte 2,5 millions herbivores dont la densité est de 240 individus au kilomètre carré ! Vous l’aurez donc compris, c’est ici que vivent le plus grand nombre d’animaux de la savane. Vous y trouverez plusieurs centaines de milliers de gazelles et de buffles; des dizaines de milliers d’impalas; et des milliers d’éléphants et de girafes. 

La girafe Kényane qui se trouve dans ce parc est également connue sous le nom de girafe Masaï. Il s’agit du plus grand mammifère terrestre de la planète. 

Leopard parc national masai mara kenya
girafe kenyane espece race girafe réserve masai mara

Comptez également sur la présence du fameux rhinocéros noir dont la présence est en voie de disparition. À ses côtés se trouvent généralement des phacochères, des impalas, des antilopes et une quantité remarquable de gazelles de Grant (50 000) et de gazelle de Thompson (150 000).

Les crocodiles et les hippopotames peuvent être observés sur les rives des rivières locales – Mara et Talak. Le parc abrite également la plus grande population de lions du Kenya; d’où elle tient son surnom de réserve Nationale du Roi Lion. Il existe également des oryctéropes à grandes oreilles, ainsi que les animaux terrestres les plus rapides du monde : Les guépards. 

Il faut également savoir que des recherches scientifiques sont également menées ici sur les hyènes; dont la plus grande population du monde vit ici.

Réserve d’une multitude d’oiseaux rares

La réserve est essentiellement constituée de vastes plaines de savane vallonnée limitée à l’Ouest par l’escarpement d’Oloololo et au Sud par la Sand River. La confluence de cette rivière, de la Talek et de la Mara crée des zones de marais peu profonds qui apportent une grande diversité de biotopes. D’autant plus que tout cela se déroule dans un lieu très caractéristique de l’Afrique de l’Est rêvé pour les safaris.

Vous l’aurez compris le paysage de carte postale du Masai Mara est un océan sans fin d’herbes de la savane locale; mais l’environnement local est varié – en plus des collines herbeuses et douces; nous trouvons ici des forêts d’acacias; ainsi que des marécages, des lisières riveraines et des fourrés de broussailles très appréciés par les oiseaux.

buffle oiseau ibis parc masai mara kenya
oiseaux kenya parc naturel masai mara

En plus du nombre impressionnant de mammifères, vous découvrirez plus de 500 espèces d’oiseaux ! Les flamants roses font la plus grande impression; ils sont plus faciles à rencontrer dans d’énormes troupeaux aux allures gracieuses au bord du lac Nakuru

C’est d’ailleurs ici que plusieurs scènes du film Out of Africa ont été tournées. 

La réserve naturelle abrite également des autruches, des calaos, des vautours, des grenouilles, des secrétaires, des marabouts; ainsi que de magnifiques rouleaux à poitrine lilas colorés, qui sont les oiseaux nationaux du Kenya

De nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs hibernent également dans le Masai Mara, dont, la cigogne blanche. Et pour les amateurs de photographie ne manquez pas le célèbre cliché avec des ibis qui aiment s’asseoir gaiement sur le dos des buffles. 

Halte de la Grande Migration

Le Parc National Masai Mara est une grande étendue de savane; légèrement vallonnée, dans laquelle se croisent de nombreuses espèces.

Moins fréquentée que le Serengeti; la réserve est un endroit superbe où vous pourrez observer La Grande Migration qui s’effectue deux fois par an. Elle attire toujours plus de visiteurs dans le pays. 

En juillet et août, un spectacle extraordinaire est de 25 000 zèbres et jusqu’à 150 000 gnous traversant les plaines du Serengeti à la recherche de nourriture et traversant la rivière Mara chaque année.

Durant cette période, des troupeaux de gnous, d’antilopes et de gazelles errent également. Les groupes d’herbivores en mouvement sont suivis par des prédateurs à la recherche de proies. A proximité des troupeaux, vous pouvez voir des lions et des hyènes. Ces derniers comptent sur une bouchée savoureuse en cherchant les cadavres d’animaux. 

En effet, ici la lutte pour la vie est constante. Chaque année, des milliers d’individus meurent lors de la Grande Migration. Ils meurent de faim, de soif et d’épuisement; certains d’entre eux sont également piétinés par le troupeau qui pousse de toute sa force et son élan. Au cours de ce voyage, les animaux parcourent 800 kilomètres chaque année. Ensuite, la plupart des mammifères retournent dans les régions du Sud, en Tanzanie, début novembre; avec le début des premières pluies.

Si vous voulez vivre l’un des plus beaux safaris du monde, c’est donc ici au Kenya qu’il faut réserver votre prochaine aventure.