République Dominicaine : que faut-il savoir avant de partir en vacances ?

Le septembre 6, 2021 - 20 minutes de lecture
tout savoir sur la republique dominicaine pour les vacances
  • Drapeau de la République dominicaine : 
drapeau republique dominicaine
  • Capitale : Saint-Domingue 
  • Monnaie : Peso Dominicain (Dop)
  • Langue officielle : Espagnol
  • Superficie : 48 730 km2 
  • Population : 10 499 707 habitants

Le pays d’Hispaniola est avant tout réputé pour ses paysages paradisiaques et ses plages de sable blanc parsemées de palmiers. Cependant, a bien plus à offrir que de simples vues de carte postale. 

Dans cet article, nous allons vous permettre de vérifier au cours de quels mois il est préférable d’y partir en vacances; et quelles attractions offrent ce joyau des Caraïbes. De plus, vous deviendrez incollable sur la République Dominicaine :

Où se trouve-elle ? 

Avec quels pays elle est frontalière ? 

Que voir pendant vos vacances dans ce pays ? 

Quel est le climat et la météo qui y règnent ? 

Et vous apprendrez les faits les plus importants sur l’histoire; la religion et la population Dominicaine. Dans l’ensemble, tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre sur cette superbe île des Caraïbes est réuni en un seul endroit; ici !

Allez c’est parti, il est temps de mettre le cap sur cette île paradisiaque à l’autre bout de l’Océan Atlantique

Où se situe la République Dominicaine ? 

Ce territoire insulaire est le deuxième plus grand pays de la mer des Caraïbes (seul Cuba est plus grand). Sa superficie totale est de 48 730 km2. 

La République Dominicaine couvre près des 2/3 de l’île d’Hispaniola. Le reste, la partie Ouest est sous la domination de la République d’Haïti. C’est le seul pays avec lequel les Dominicains partagent une frontière terrestre. 

Les eaux de l’Océan Atlantique entourent l’île au Nord et la mer des Caraïbes au Sud. À l’Est, par le détroit de Mona, la péninsule borde Porto Rico

Carte republique dominicaine
Situation géographique simplifiée de l’Amérique Centrale pour visualiser la position de la République Dominicaine

Il ne fait aucun doute qu’Hispaniola est l’une des plus belles îles de l’archipel des Grandes Antilles. La capitale; Saint-Domingue et se trouve inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990.

Christophe Colomb fut le premier à découvrir ce territoire d’outre-mer et à le décrire comme un paradis sur terre. Il n’était pas loin de la vérité !

Les plages de la région de Punta Cana sont considérées comme l’une des plus belles du monde. Les habitants sont également conscients de l’attractivité de l’île; le tourisme étant leur principale source de revenus. Il convient également de noter que l’État possède l’infrastructure touristique la mieux développée des Caraïbes.

Géographie du pays

La République Dominicaine est géographiquement très diversifié; ce qui a sans aucun doute un effet positif sur ses attraits touristiques. 

Côté mer 

De belles plages de sable fin rivalisent pour attirer l’attention des touristes. Avec un terrain montagneux et des vallées fertiles dans les parties centrale et orientale; le pays est un choix idéal pour les amateurs de randonnée

De plus, l’île compte un littoral total de 1 609 kilomètres de plages de sable ombragées par des palmiers; des falaises rocheuses spectaculaires; des dunes de sable balayées par le vent; et des criques et lagunes isolées entourées de forêts de mangroves

Au total, les plages Dominicaines font une longueur d’environ 402 km. Playa Rincón est considérée comme l’une des plus belles plages, et selon certains c’est même la plus belle. Elle possède une ceinture de sable blanc d’environ 3 km de long avec des vagues bleu-vert qui se brisent sur les roches adjacentes. Cela en fait un lieu parfait pour les sports nautiques. Derrière l’extrémité Ouest de la plage se trouve un joli ruisseau; idéal pour nager en toute sécurité par une journée ensoleillée. 

Les côtes de l’île sont divisées par de nombreux promontoires, péninsules et baies. Les deux régions de vacances les plus célèbres, réputées pour leurs plages paradisiaques sont Punta Cana et Puerto Plata.

Côté terre

La République Dominicaine est faite en grande partie de montagnes. Les hautes chaînes de la Cordillère centrale, dont le plus haut sommet – Pico Duarte – culmine à 3 098 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il occupe la partie centrale de l’île. Au Nord et au Sud-Est du pays, il y a des chaînes de montagnes plus basses entre lesquelles se trouvent des vallées fertiles; notamment San Juan et Cibao.  

L’île possède un réseau fluvial bien développé. Les principaux fleuves du pays sont Yuna, Yaque Del Norte et Yaque del Sur.

À son tour, le long des rives de la mer des Caraïbes se trouve la vaste plaine de Seibo. De son côté, le lac salé Enriquillo reste le point le plus bas du pays. Il est situé à 44 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Climat et météo en République Dominicaine

Le pays a un climat tropical humide et chaud. Il y a théoriquement deux saisons des pluies. 

Le premier s’étend de Mai à Août; le second – de Novembre à Décembre. En pratique, ces périodes ne sont pas aussi pénibles pour les touristes qu’il n’y paraît. Les précipitations durent généralement d’une demi-heure à une heure par jour. Des pluies similaires se produisent parfois même pendant la saison sèche. 

Quant au nombre moyen d’heures d’ensoleillement, il se situe entre 7 et 8 heures par jour en moyenne. Le climat côtier chaud et humide est heureusement atténué par les vents soufflant de la mer qui viennent rafraîchir confortablement le littoral. 

Quant à la météo en République Dominicaine; la plus grande chaleur s’étend entre Mai et Octobre. Les températures diurnes sont alors comprises entre 30 et 35°C. C’est un peu plus que les autres mois, avec une humidité élevée rendant la chaleur plus perceptible.

Comme la plupart des pays tropicaux, ce territoire insulaire a deux saisons : sèche et pluvieuse. De Décembre à fin Avril, l’hiver est sec, la température moyenne diurne varie de 27 à 30°C; tandis que la nuit elle descend même à 20°C.

Les mois les plus froids de l’année sont Janvier et Février; mais il fait tout de même beaucoup plus chaud là-bas qu’en France. 😉

Flore et faune

Le pays attire également les touristes avec son immense végétation et sa faune diversifiée; qui est favorisée par une topographie variée et les conditions climatiques idéales. 

Flore Créole

Les plaines humides et les pentes des montagnes sont couvertes de forêts tropicales luxuriantes. Ils sont à feuilles persistantes et abondent en divers arbres :

  • Acajou ;
  • Ébène ;
  • Palmier royal (les palmiers sont également abondants dans les régions côtières). 

Les épiphytes sont caractéristiques des forêts de montagne de la République Dominicaine. D’autre part, les formations forestières sèches et les savanes dominent dans les zones moins pluvieuses ; il y a même de la végétation désertique par endroits. Une grande partie du pays a été aménagée pour la culture de fruits et de plantes tropicales. 

Néanmoins, la végétation naturelle domine toujours l’île. Les zones forestières couvrent environ un quart de l’ensemble de l’île Dominicaine; la superficie totale des aires protégées (réserves et neuf Parcs Nationaux) couvre plus de 20% du pays.

Faune Dominicaine

Quant à la faune de l’île, elle est relativement modérée. Les grands mammifères n’existent pas vraiment là-bas. Cependant, diverses espèces de chauves-souris; de rongeurs et d’oiseaux (terrestres et marins) sont courantes.

Les touristes sont particulièrement ravis des nombreux troupeaux de flamants roses qui se pavanent autour du lac Enriquillo.

Les forêts humides regorgent principalement de petits reptiles; tandis que les eaux côtières regorgent de dauphins, de poissons et de crustacés. Une curiosité supplémentaire est le fait que dans les forêts Dominicaines vivent des vaches et des chèvres sauvages amenées sur l’île par les colonisateurs de l’époque.

republique dominicaine faune
république dominicaine flore

Comment découvrir la faune et la flore sur place ?

Près d’un quart des zones côtières et terrestres du pays sont protégées. Soit sous la forme de Parcs Nationaux, de réserves, de monuments naturels ou de réserves marines.

La visite de ces zones vous donne une occasion unique de voir la faune et la flore endémiques; à la fois marine et terrestres. 

Le magnifique Parc National del Este au cœur de la région de La Romana / Bayahibe; est l’une des destinations touristiques les plus populaires du territoire. Il y a environ 400 grottes dans le parc. Certaines portent des dessins rupestres laissés par les anciens habitants de la région; ainsi que 8 terrasses de récifs pittoresques. 

Les eaux bleues de la mer des Caraïbes et les plages de sable blanc attendent également les touristes à proximité. L’une des plus grandes attractions de Puerto Plata et de ses environs est cachée dans la jungle luxuriante des chutes de Damajagua. C’est un incroyable complexe de cascades; composé de 27 chutes d’eau qui descendent des roches limées jusqu’aux piscines creusées dans le calcaire.

Population et langue officielle

Selon les données de la Banque Mondiale en 2019, la population de l’île est de 10 499 707 personnes. Actuellement, la République Dominicaine se classe 86e sur la liste des pays les plus peuplés du monde; avec une densité de population de 220 habitants / km2.

Répartition de la population

La capitale de Saint-Domingue couvre une superficie de 104,44 km2 et se trouve être la ville la plus peuplée du pays; avec près de 3 millions d’habitants.

La deuxième ville la plus peuplée est Santiago de los Caballeros. Le territoire insulaire est habité par les Créoles; c’est-à-dire les descendants d’anciens colonisateurs et d’esclaves noirs qui ont été amenés sur l’île et avaient l’habitude de travailler dans les latifundia terrestres

En plus des créoles natifs mentionnés ci-dessus; la population compte également des Indiens Taino et des Cocolos venus de l’île anglophone de La Tortola.

Jusqu’à 73% des Dominicains sont d’origine raciale mixte; les Noirs et les Blancs représentent respectivement 11% et 16% de la population totale.

population republique dominicaine

Langues officielles

La République Dominicaine est l’un des nombreux pays au monde où les gens parlent principalement Espagnol; il s’agit de la langue officielle du pays. Les Dominicains, bien sûr, ont leur propre dialecte, qui est très similaire à l’Espagnol parlé aux îles Canaries. 

Dans les centres touristiques, cependant, il n’y a aucun problème pour communiquer en anglais, en allemand et même en Français !

Les écoles ici sont basées sur le modèle éducatif Espagnol et les langues étrangères dominantes sont l’anglais et le français. Environ 98% de la population Dominicaine parle espagnol, 1% français, 0,5% anglais et 0,1% arabe. Mais l’anglais devient de plus en plus populaire; à mesure que le pays s’ouvre aux influences de la culture pop Américaine moderne. 

Accueil local

Les Dominicains sont réputés pour leur ouverture d’esprit, leur simplicité et leur gentillesse. Ils sont heureux d’aider et de conseiller les visiteurs qui se perdent en chemin. 

Le moyen le plus simple de connaître leur tempérament est de se rendre au bazar ou au Colmado local (un bar relié à une boutique). 

En effet, la première source de revenus pour les habitants est le tourisme ; elle est suivie par l’industrie agroalimentaire. Par conséquent, les Dominicains choient les touristes qui viennent en vacances ici. Les locaux travaillent dans la culture du café; du tabac, de la canne à sucre; du cacao, du riz; des ananas et des oranges.

Statistiques du tourisme

Fait intéressant, les statistiques de la Banque Mondiale confirment que le tourisme en République Dominicaine se porte bien toute l’année; et que l’endroit est attrayant pour les visiteurs quelle que soit la saison.

Il faut dire que le succès de ce petit pays du cœur des Caraïbes n’a cessé de croître depuis le début de cette décennie. En 2010, 4,1 millions de touristes ont séjourné sur l’île des Caraïbes, et en 2012, ce nombre a dépassé les 4,5 millions.

En 2015, il y avait près d’un million de visiteurs supplémentaires (5,6 millions); et deux ans plus tard, ils dépassaient la barre des 6 millions.

Puis, en 2018, le trafic touristique du pays s’élevait à plus de 6,5 millions de personnes; soit une augmentation de 6,2% par rapport à l’année précédente.

La plupart des estivants qui viennent ici sont des Américains. En 2018, il y avait pas moins de 2,3 millions de personnes, soit plus de 35% de tous les visiteurs. Les pourcentages suivants sont occupés par les touristes originaires du Canada, de l’Allemagne, de la Russie et de la France.

statistiques tourisme république dominicaine

Traditions locales

Le pays est dominé par un mode de vie patriarcal. Servir un homme en premier ou le favoriser dans une conversation sont des situations assez courantes. Mais, gardez à l’esprit que la base de l’interaction sociale est la politesse. Lorsque vous saluez ou commencez une conversation, dites toujours “buenos dias“; c’est-à-dire bonjour. 

Fait intéressant, si les résidents veulent indiquer quelque chose (par exemple une direction); ils font la moue au lieu d'utiliser un doigt. 

En revanche, pour arrêter un taxi, il faut remuer autant de doigts qu’il y a de passagers. 

La musique est quelque chose que les peuples Dominicains et Haïtiens ont certainement en commun. Dans les deux pays, le mérengué est la danse nationale. Cela peut faire penser à une polka, une contradanza espagnole ou une valse Française plus rythmée.

Religion

Le pays était à l’origine purement Catholique. Mais au fil des siècles, la religion a perdu une partie de son influence. Cela était particulièrement évident à la fin du XIXe siècle; lorsque le manque de fonds et de prêtres augmenta l’importance du mouvement évangélique protestant.

La grande majorité, près de 70 % des habitants de l’île, professe le Catholicisme ; et le pays compte un peu plus de 18% de Dominicains protestants. Cependant, en voyageant autour de l’île, vous ne rencontrerez pas un grand nombre d’églises; surtout par rapport à la France ou à d’autres pays européens. 

La foi y apparaît d’une manière légèrement différente – le Catholicisme est assez syncrétique et combine des éléments de cultes primitifs. Le territoire compte également un petit centre de population Juive.

Particularité, la ville de Sosua, une petite cité paisible au Nord de l'île compte 70 000 habitants; dont plus de 70% sont de cette confession. 

Il y a aussi une synagogue Juive à Saint-Domingue.

En ce qui concerne les religions adjacentes; les adeptes de l’Église adventiste du septième jour; l’Église de Dieu et l’Église des Saints des Derniers Jours sont peu nombreux. Un peu plus de 1% de la population sont Mormons; et moins de 1% suivent des religions tribales traditionnelles telles que l’Animisme et le Vaudou. Le dernier groupe comprend principalement des réfugiés Haïtiens.

Histoire du pays

À l’époque précolombienne, les indigènes Arawaks vivaient en République Dominicaine. En 1492, lorsque l’île est devenue Espagnole et à porté le nom de Isla Espanola; ils ont cependant été extirpés et remplacés par des esclaves africains. 

La conquête des Français

En 1521, le premier évêché Américain est établi à Saint-Domingue ; une douzaine d’années plus tard, la première université y fonctionnait.

En 1697, l’Espagne est contrainte de céder une partie de l’île de France colonisée. Dans les années 1795-1808, les Français ont pris le contrôle de tout Hispaniola. Ce fut un moment clé, car la Révolution Française a contribué à la rébellion et à l’abolition de nombreuses années d’esclavage

Cependant, les Français ne se sont pas installés trop longtemps dans le pays. En 1809, l’île était à nouveau sous domination Espagnole. Puis elle fut gouvernée successivement par les Haïtiens; puis les Espagnols avec les Britanniques. 

carte republique dominicaine histoire

Constitution de la République 

En 1821, le territoire insulaire a proclamé son indépendance; mais seulement un an plus tard, elle a été reprise par Haïti. En 1844, une République Dominicaine indépendante est établie; mais les autorités Haïtiennes tentent constamment de soumettre toute l’île. C’est pourquoi en 1861 le micro État demande à l’Espagne d’être réintégrée dans l’empire. 

Le sentiment anti-hispanique sur l’île, cependant, a conduit à un soulèvement qui a abouti à la nouvelle déclaration d’indépendance de la République Dominicaine en 1865. Les années suivantes ont été consacrées aux efforts des États-Unis pour renforcer leurs propres intérêts économiques et commerciaux de l’île. 

Dans les années 1916-1924, le pays était sous occupation Américaine. Après le départ des troupes Américaines de l’île, la gouvernance démocratique a été rétablie. Cependant, ils ont été interrompus par un ouragan catastrophique. Puis la Loi Martiale instaurée par le général Rafael Trujillo Molina, des années 30 aux années 60; a exercé le pouvoir dictatorial sur l’île. 

Le régime de 30 ans a pris fin par l’intervention Américaine en 1965. Depuis lors, la République Dominicaine est un pays démocratique dans lequel l’élection générale présidentielle a été votée avec succès.

Attractions incontournables

En raison de la grande diversité de la région; la surface Dominicaine crée des conditions idéales pour une multitude d’activités et loisirs. 

Dans la partie centrale et montagneuse de l’île, vous pourrez pratiquer la randonnée ou l’escalade plus exigeante. À leur tour, les côtes Atlantiques et Caribéennes séduisent avec d’excellentes zones pour la pêche en haute mer; et la pratique de sports nautiques; y compris la plongée et le snorkeling. Les eaux claires du pays Dominicain créent de nombreuses occasions d’observer le monde sous-marin

D’autres activités nautiques populaires incluent le canyoning, le rafting et le canoë (par exemple sur la rivière Jimenoa). De plus, les touristes sont souvent tentés par le ski nautique et les pédalos; les planches à voile et sorties en bateaux

Quant à la capitale Dominicaine, Saint-Domingue; la principale attraction touristique est l’ancien quartier colonial; inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une architecture similaire a également été préservée dans d’autres îles des Caraïbes. 

Idée d’itinéraire en forêt vers Aguas Blancas

Un circuit intéressant pour passer du temps libre activement peut être un voyage à Aguas Blancas. Il s’agit de l’une des cascades les plus hautes des Caraïbes (83 mètres). Elle est située à la hauteur de 2 000 mètres d’altitude et un chemin à travers la jungle et un canyon pittoresque y mène. 

La vue sur le mur d’eau avec le lagon azur offrira certainement une récompense idéale pour une expérience inoubliable.

Circuit en vallée du Cibao

Un voyage dans la vallée du Cibao est également une excellente idée d’excursion lors de vos vacances dans les Caraïbes. Vous pourrez y admirer la richesse de plantes rares et des fruits tropicaux particulièrement juteux. 

Les villages de la vallée y sont parsemés de manguiers, de vergers de bananes et de plantations d’agrumes. 

Excursion dans la baie de Samana

Les touristes visitent également très souvent la baie de Samaná lors de leur séjour sur l’ile.  

Le cours d’eau Yuna s’y jette. La ville de Santa Barbará de Samaná se trouve au Nord de la baie; sur la péninsule de Samaná qui offre un panorama digne d’une carte postale.

Le Parc National Los Haitises se trouve à proximité et vous pourrez y observer les baleines qui viennent sur l’île pour donner naissance à leurs petits. 

République dominicaine avec un enfant, est-ce une bonne idée de destination ?

Partir là-bas avec des enfants est une excellente idée de voyage ! 

Les plus petits comme les plus grands seront ravis de toutes les attractions qui se déroulent sur l’île. Le sable blanc et fin et la chaude mer turquoise des Caraïbes raviront les enfants qui aiment jouer dans l’eau.

Le pays Créole propose également un certain nombre de divertissements qui plairont sûrement aux plus jeunes participants au voyage, notamment :

Aquarium national de Saint-Domingue

Il est composé de plus de 90 aquariums où nagent plus de 3 000 espèces de poissons. Dans ce lieu, c’est la fête des couleurs et des formes, tous les poissons ont un air singulier qui développe l’imaginaire des plus petits comme des plus grands.

Le petit plus : Certaines salles permettent de pouvoir regarder les poissons d’en haut; d’en bas; de côté poissons depuis un couloir souterrain; ce qui ne fait qu’ajouter à l’attrait à cette visite.  

Jardin zoologique de Saint-Domingue

Au-delà des animaux marins visibles à l’Aquarium et dans l’eau turquoise des Caraïbes, vous pouvez effectuer une visite dans le jardin zoologique de la capitale.

Les enfants adoreront passer sur les chemins à la rencontre de toutes les espèces; qui vivent ici dans les conditions les plus naturelles possibles. Les animaux ne sont pas enfermés et des étangs sont même conçus sur-mesure pour les crocodiles.

Ocean World Adventure Park à Punta Cana

Bienvenue dans l’un des plus grands parcs aquatiques de la République Dominicaine ! En famille, vous pourrez admirer des spectacles d’otaries, nager avec des dauphins ou des raies pastenagues…

Mais aussi plonger dans un un magnifique récif de corail reconstitué; où encore une grotte marine séparée permet d’aller observer l’environnement des tigres par une énorme vitre en verre. 

Sirenis Aquagames

Le complexe Sirenis Aquagames fait partie du Sirenis Cocotal Beach Resort Casino & Spa. Il propose une multitude de jeux de plein-air et des toboggans aquatiques. Ce lieu pour toute la famille s’étends sur une superficie de 11 200 m².

Dans le parc vous découvrirez une piscine, des toboggans à 4 pistes; une tour avec plusieurs conduites d’eau; deux toboggans aquatiques ouverts et de nombreuses autres attractions.

Parc d’aventures de Bavaro

Ce lieu est un endroit idéal pour les familles et les personnes à la recherche d’une dose d’adrénaline. Le parc est conçu pour offrir une variété d’attractions d’extérieur en toute convivialité.

Vous pourrez par exemple faire :

  • Des descentes sur corde ;
  • Aller au jardin d’escalade ;
  • Faire du segway sur piste ;
  • Du paintball ;
  • Du trampoline à l’élastique ;
  • Des simulateurs de vol
  • Accéder à la piste de VTT et plus encore…

À l’écart, il y a aussi un Jurassic Park, avec plus de 20 dinosaures en mouvement dans un décor naturel.

Le parc  est ouvert tous les jours de 8h30 à 18h30 et fonctionne conformément aux normes mondiales pour garantir aux visiteurs un service sécurisé grâce à un personnel international et multilingue.

Bon voyage en République Dominicaine !